Alexis Rosenfeld

Plongeur et photographe, il explore les mystères de l'océan et nous en partage ses beautés. Missionné par l’UNESCO pour le projet « 1 OCEAN, le grand témoignage sur l’océan », il nous raconte ses explorations.

Les plus récents
Plus de vert dans nos assiettes
Peu de barista lèveront un sourcil de nos jours, si vous leur demandez du lait végétal dans votre café. Tout comme se désigner « flexitarien » ne requiert que peu d’explications auprès de votre entourage. Il semblerait que l’on assiste à un certain « boom végétal ». Comment cela s’explique-t-il ? Et comment cela se traduit-il concrètement dans nos habitudes alimentaires quotidiennes ? Est-ce le début d’un réel changement de paradigme dans notre système agro-alimentaire ?
Entretien avec René Mathieu
Sacré meilleur chef végétal au monde, René Mathieu est à la tête du restaurant étoilé du Château de Bourglinster, au Luxembourg depuis 2005. Ce belge qui a notamment travaillé au Palais Grand-Ducal, réinvente la cuisine en se tournant vers le végétal. Homme de son temps, il exerce un regard critique sur la façon dont on s’alimente aujourd’hui et s’inspire de la nature dans une approche plus simple et intuitive. De sa philosophie à ses conseils concrets pour mettre plus de végétal dans nos assiettes, rencontre avec un passionné !
Les bocages, une voie salvatrice au Burkina Faso
Aujourd’hui, certaines terres agricoles du Burkina Faso jusqu’alors desséchées et impropres à l’exploitation, reprennent vie. Leurs rendements sont à la hauteur, les paysans qui les exploitent retrouvent un mode de vie décent et la biodiversité qu’elles abritaient autrefois prospère de nouveau peu à peu... À l’origine de ces bienfaits conjugués : la mise en place de bocages dans le paysage sahélien. Décryptage.
Demain il tombera...
En reprenant tous les codes d’une météo classique, une organisation australienne sensibilise aux impacts des microplastiques, invisibles à l’oeil nu et pourtant bien présents et dangereux. La campagne de la fondation Minderoo, nommée « The Plastic Forecast », alerte ainsi les passants à ce sujet de plus en plus préoccupant, à travers l’affichage urbain.
Neurodiversité : la grande oubliée des entreprises
Trouble du déficit de l’attention, autisme, dyslexie, dyscalculie… La liste est longue des fonctionnements cognitifs inhabituels qui trouvent difficilement leur place dans le monde du travail. Encore largement méconnus, ils sont souvent l’objet d’une certaine stigmatisation. Or, on considère aujourd’hui qu’environ une personne sur cinq serait neurodivergente. Il est donc grand temps pour les entreprises de s’y intéresser.
Danser pour l'eau, le climat et la biodiversité
La troupe de danse a sublimé l’édition 2023 du Luxembourg Sustainability Forum avec plusieurs extraits de son spectacle « Écume » : une esthétique saisissante, un lien sensible pour nous parler autrement des questions écologiques.
Une photographe chez les scientifiques
Histogrammes et courbes attestent régulièrement de la présence grandissante des gaz à effet de serre et autres polluants dans l'air. S’ils sont objectivés par la science, ils échappent cependant à notre perception. C’est précisément le défi relevé par l’artiste belge Laure Winants à travers le projet Albédo : donner à voir cet invisible si problématique.
Boards, Get on Board!
Le silence qui entoure le monde clos et feutré des conseils d'administration est parfois brisé. À plusieurs reprises dernièrement, leurs décisions se sont trouvées exposées et questionnées dans la presse. L'objet de ces retentissements à la tonalité nouvelle ? Une interrogation sur leur capacité à intégrer les enjeux de développement durable et à tracer une trajectoire pour l'entreprise qu'ils ont la charge d'administrer. Comment alors les modes de gouvernance doivent-ils se réinventer pour accélérer le changement ?
Le bassin de Liège en quête de résilience alimentaire
La « Ceinture Aliment-Terre de Liège » (CATL) a été créée en 2013 pour fédérer, accompagner et promouvoir un modèle local durable. Les résultats sont-ils aujourd'hui à la hauteur des espoirs ? Petit tour d'horizon d'un projet qui souffle cette année ses dix bougies.
john_elkington
Questions à John Elkington
John Elkington est souvent vu comme le parrain du développement durable. À l'origine des fameux 3P « People, Planet, Profit », il appelle aujourd'hui les entreprises à un capitalisme régénérateur. Habitué des conseils d'administration - plus de 80 à son actif -, il nous éclaire sur leur rôle et la capacité à effectuer des virages stratégiques pour un changement de modèles.
À la table sauvage de la Cheffe
Quelque part au coeur de la nature arctique, en Laponie suédoise, vous pourrez goûter aux saveurs uniques de la forêt nordique. Bienvenue à la table de Pia Huuva !
Les hormones féminines sur le lieu de travail
« Comment puis-je me concentrer et sourire pendant ma présentation alors que les crampes me rongent de l'intérieur ? », « Comment annoncer ma grossesse à mon employeur ? », « La vérité est que le confinement m’a permis de gérer les symptômes de ma ménopause en travaillant de la maison »... Ces pensées et d'autres sont présentes dans le quotidien des personnes sous influence des hormones féminines. Un sujet qui, s’il concerne pourtant la moitié de la population, est resté majoritairement tabou.
De l'urgence d'éviter aux femmes la double peine
Si l’on devait élire le plus grand tabou persistant dans le monde, les menstruations auraient de fortes chances d’obtenir la première place. En 2022, 1 femme salariée sur 5 déclarait avoir déjà fait l’objet de moqueries ou de remarques désobligeantes au travail à cause de ses menstruations. Sachant que, en moyenne, les personnes menstruées ont leurs règles 39 ans au cours de leur vie, allons-nous rester silencieux face à cela ?
Une ressource critique
Soumise à des pressions anthropiques inédites, cette ressource compte désormais parmi les limites planétaires dépassées avec à la clef des impacts majeurs sur les écosystèmes, notre santé, notre résilience alimentaire ou encore la paix dans le monde. Des solutions existent pourtant. Il y a une urgence à repenser notre relation à l'eau et à réécrire collectivement son histoire.
L'eau, loin d'être un bien acquis
L’eau est loin d’être un bien acquis. Son avenir est entre nos mains. Explication en chiffres.
Entretien avec Abou Amani
« Pour penser la question de l'eau, il faut une approche holistique, puisque l'eau à une dimension sociale, économique et environnementale. »
S'inspirer d'entreprises en action
Partout dans le monde, des entreprises mettent en lumière des actions pour limiter le gaspillage de l'eau et pour trouver des solutions afin de protéger de ressource.
L'eau au Luxembourg : état des lieux
Pour bénéficier d'une eau potable au Luxembourg, il suffit d'ouvrir le robinet. Vous n'avez même pas à vous demander d'où elle vient et vers où elle s'écoute. Mais y'a-t-il assez d'eau pour réponde à la demande croissante du Grand-Duché ? Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Comment ce sujet est-il traité dans le pays ?
Pourquoi le recyclage ne suffira pas
Le recyclage est largement perçu comme le remède de prédilection pour lutter contre la pollution de nos emballages. L'idée est séduisante car elle ne remet pas en question nos modes de consommation, mais insuffisante dans les faits.
Entretien avec Esra Tat, directrice associée, Zero Waste Europe
Une Europe sans déchets, voilà le grand objectif auquel s'attèle l'association éponyme Zero Waste Europe. À force de lobbying et d'animation d'un réseau particulièrement actif sur ce sujet, le concept fait son chemin.
Rien de neuf ?
Saviez-vous que 10% du bois coupé, 20% de l'aluminium extrait, 40% du plastique créé et 50% du verre produit servent principalement à fabriquer des emballages à usage unique ? Dans un monde aux ressources finies, l'économie du jetable basée sur le principe du produire-consommer-jeter montre de plus en plus ses limites.
2025 au Luxembourg : un avenir sans emballages jetables
Le Luxembourg aimerait passer à un avenir sans emballages jetables d'ici 2025...
The MUD, un musée futuriste à Luxembourg
Plongez au coeur du Musée du Déchet, un musée éphémère et nomade, pour découvrir l'avenir de nos déchets.
Sens et bien-être, nouveau langage des recruteurs
Grande démission, appels à la bifurcation, quiet quitting... autant de manifestations d'un mécontentement croissant qui préoccupe les employeurs. C'est une tendance de fond : les ambitions des salariés changent et nombre d'entre eux n'hésitent pas à prendre le large si leur entreprise ne répond pas à leurs attentes.
Entretien avec Nathalie Delebois : « Les candidats font la pluie et le beau temps ! »
Il y a du changement dans l'air au Luxembourg où les employeurs doivent revoir leur copie pour conserver les employés et attirer de nouvelles recrues. Est-ce la vague de la grande démission qui touche le pays ? Le Grand-Duché est-il particulièrement vulnérable dans ce contexte ?
La Suède, le pays comestible
Le Sustainability Mag vous emmène en Suède pour découvrir une campagne alimentaire nationale qui invite à sortir de chez soi et explorer l'abondance de nourriture saine dont la nature regorge.
Un désir de bain d'étoiles ?
Difficile de comprendre pourquoi les sociétés humaines ne se sont pas encore penchées sur la question de la pollution lumineuse, compte tenu de ses impacts significatifs sur la santé humaine, la biodiversité et la consommation d'énergie, et face à la simplicité des solutions pour y remédier. Une partie de la réponse se trouve dns la biologie et les croyances culturelles erronées concernant l'obscurité - deux obstacles que Samyukta Manikumar cherche à surmonter dans son travail de consultante en conservation de la nuit noire et dans ses projets d'écotourisme.
Des nuits pas si noires
Crise de l'énergie oblige, les éclairages superflus sont pointés du doigt. Ici et là, néons, affichages lumineux et autres réverbères inutiles commencent à s'éteindre dans la nuit et des collectifs de citoyens se forment pour débrancher les enseignes des magasins. Bien que les experts identifient depuis longtemps la pollution lumineuse comme une pression importante sur notre santé et la biodiversité, la prise de conscience est encore embryonnaire.
La photopollution
La photopollution a des conséquences négatives sur la biodiversité et les animaux, sur notre santé, sur l’économie…
Daniel Gliedner : Réduire l'ampleur du phénomène de pollution lumineuse
Fort de trente années d'expérience dans le domaine, Daniel Gliedner exerce aujourd'hui en tant que conseiller en éclairage au sein du Parc naturel de l'Our. Parce qu'il travaille avec les autorités publiques, les entreprises et les particuliers, il connait mieux que quiconque la situation luxembourgeoise et les solutions à mettre en place pour réduire l'ampleur du phénomène.
Jay Coen Gilbert, cofondateur de B Corp : «Notre mouvement est en plein essor et cette transformation a lieu par nécessité»
"Make Business a Force for Good". La formule est efficace et résume l'ambition B Corp : celle ni plus ni moins de changer notre système économique. Aujourd'hui, ce projet de rénovation du capitalisme fait de plus en plus d'adeptes et les entreprises se pressent pour pouvoir rejoindre ce mouvement. Rencontre avec son co-fondateur Jay Coen Gilbert.
La grande poussée B Corp
Plus de 6 000 entreprises représentant pas moins d’un demi-million de salariés arborent aujourd’hui le blason tant convoité à la lettre B. B comme B Corp. Dans la vaste jungle des labels et certifications, ce mouvement pas comme les autres semble tirer son épingle du jeu. Créé en Outre-Atlantique par trois entrepreneurs en 2007, il connait un réel boom au cours des dernières années avec une présence dans un peu plus de 85 pays et 150 industries.
Comment devenir une B Corp
Être B Corp, qu'est-ce que cela signifie ? Quelles sont les étapes à suivre ? Où trouver l'aide nécessaire pour vous assister ? Qui intégrer dans la démarche ? Combien de temps cela prendra-t-il ? Combien cela coûtera-t-il à votre organisation ? Autant de questions que vous vous posez sans doute si vous ambitionnez de rejoindre la communauté B Corp, et auxquelles vous cherchez des réponses avant de vous lancer. Décryptage.
« Nous sommes là pour secouer l'ensemble du secteur »
Envie de croquer dans un chocolat sans se sentir complice de l'esclavagisme moderne qui règne dans cette industrie ? C'est que propose la marque Tony's Chocolonely qui annonce être « folle de chocolat, sérieuse avec les gens ».En validant haut la main la (re)certification, l'entreprise hollandaise fait partie des excellents élèves B Corp et sa gouvernance a même été reconnue « best for the world ». Nous nous sommes entretenus avec Pavithra Ram pour comprendre ô combien ce chocolat est bon pour tout le monde ! 
Un monde de B Corp
Alimentation, banque, cosmétiques, énergie... Les entreprises se réinventent dans le monde entier. Découvrez des initiatives qui entendent changer la donne.
Le grand désarroi vert
Ils sont de plus en plus nombreux à frapper à la porte des psychothérapeutes, disant ne plus savoir comment vivre avec cette question environnementale qui les hante. Ce phénomène nouveau et grandissant porte le nom d' « éco-anxiété » et réfère à la peur chronique d'une catastrophe environnementale. Comment dépasser cette tétanie qui gagne une part de la population ? Comment transformer ces émotions en un mouvement à la hauteur de l’enjeu ?
Homme et nature : la réconciliation ?
Les bienfaits d’une pause au vert ou face à l’océan ? Hubert Mansion et Julie Schadeck vous emmènent en forêt pour le vivre afin de vous réconcilier avec la toile du vivant.
Des comportements qui échappent à notre logique
Agir ou ne pas agir ? Parfois l'intention est là, mais elle n'est pas suivie des faits. Quels sont les facteurs déterminants des changements de comportements individuels et collectifs ? Les sciences cognitives tentent d'éclairer la question.
Notre cerveau, ce grand coupable ?
Agir ou ne pas agir ? Parfois l'intention est là, mais elle n'est pas suivie des faits. Quels sont les facteurs déterminants des changements de comportements individuels et collectifs ? Docteur en neurosciences cognitives, Albert Moukheiber étudie les facteurs humains dans la résolution du défi environnemental.
Entretien avec Frédéric Lilien
Plonger le spectateur dans la beauté fragile de notre monde, l’immerger dans les merveilles insondées et fébriles de notre planète pour alerter. C’est le pari du cinématographe amoureux de la nature, Frédéric Lilien.
Un monde de plus en plus incertain
Entrer dans le Symbiocène
Le philosophe autralien Glenn Albrecht est à l’origine de nombreux néologismes, dont le désormais connu « solastalgie », mettant le doigt sur ce sentiment grandissant de détresse psychique face à la destruction de notre environnement.
« Le changement climatique est sans doute la matrice de tous les autres risques  »
Assurances et climat en chiffres
Être assureur, c’est maîtriser le risque, l’anticiper pour mieux s’y préparer. Avec le changement, l’équation n’a jamais été aussi complexe. On décompte pas moins de 274 catastrophes et 81 milliards de dollars de dommages imputables à ces événements extrêmes l’année dernière. Comment le secteur, au rôle plus que jamais central, fait-t-il face à cette nouvelle donne ?
Technologie d’observation de la Terre
Alors que le dérèglement climatique provoque des catastrophes naturelles en cascade, la start-up de R&D luxembourgeoise développe des outils de mesure des risques liés à l'eau.
300 Drones, 1 Message : Act Now !
L'ONG de protection de l'environnement Greenpeace UK a interpellé les dirigeants internationaux réunis en Cornouailles pour le sommet du G7.
Ksar Tafilelt, l'oasis durable
La cité de Ksar Tafilelt a su composer avec l'hostilité de son environnement et propose aujourd'hui un modèle environnemental et de vie en communauté responsable.
Sans plus attendre...
À l'occasion de la sortie du Sustainability Mag #13, retrouvez le billet de Christian Scharff, Président d'IMS Luxembourg, sur l'urgence d'agir.
Comment produire un cinéma vert ?
Les films inspirent, influencent, et divertissent quotidiennement des millions de personnes dans le monde, mais à quel prix pour l’environnement ?
Des tournages plus écolos
Sans abandonner la magie du cinéma, donner l’exemple à l’écran est possible. Le Sustainability Mag vous présente celles et ceux qui ouvrent la voie.
DOSSIER / B Corp, business reinventing capitalism
Jay Coen Gilbert, cofondateur de B Corp : «Notre mouvement est en plein essor et cette transformation a lieu par nécessité»
"Make Business a Force for Good". La formule est efficace et résume l'ambition B Corp : celle ni plus ni moins de changer notre système économique. Aujourd'hui, ce projet de rénovation du capitalisme fait de plus en plus d'adeptes et les entreprises se pressent pour pouvoir rejoindre ce mouvement. Rencontre avec son co-fondateur Jay Coen Gilbert.
La grande poussée B Corp
Plus de 6 000 entreprises représentant pas moins d’un demi-million de salariés arborent aujourd’hui le blason tant convoité à la lettre B. B comme B Corp. Dans la vaste jungle des labels et certifications, ce mouvement pas comme les autres semble tirer son épingle du jeu. Créé en Outre-Atlantique par trois entrepreneurs en 2007, il connait un réel boom au cours des dernières années avec une présence dans un peu plus de 85 pays et 150 industries.
Comment devenir une B Corp
Être B Corp, qu'est-ce que cela signifie ? Quelles sont les étapes à suivre ? Où trouver l'aide nécessaire pour vous assister ? Qui intégrer dans la démarche ? Combien de temps cela prendra-t-il ? Combien cela coûtera-t-il à votre organisation ? Autant de questions que vous vous posez sans doute si vous ambitionnez de rejoindre la communauté B Corp, et auxquelles vous cherchez des réponses avant de vous lancer. Décryptage.
« Nous sommes là pour secouer l'ensemble du secteur »
Envie de croquer dans un chocolat sans se sentir complice de l'esclavagisme moderne qui règne dans cette industrie ? C'est que propose la marque Tony's Chocolonely qui annonce être « folle de chocolat, sérieuse avec les gens ».En validant haut la main la (re)certification, l'entreprise hollandaise fait partie des excellents élèves B Corp et sa gouvernance a même été reconnue « best for the world ». Nous nous sommes entretenus avec Pavithra Ram pour comprendre ô combien ce chocolat est bon pour tout le monde ! 
Un monde de B Corp
Alimentation, banque, cosmétiques, énergie... Les entreprises se réinventent dans le monde entier. Découvrez des initiatives qui entendent changer la donne.
DOSSIER / Entreprise de séduction
DOSSIER / La seconde vie de nos emballages
Pourquoi le recyclage ne suffira pas
Le recyclage est largement perçu comme le remède de prédilection pour lutter contre la pollution de nos emballages. L'idée est séduisante car elle ne remet pas en question nos modes de consommation, mais insuffisante dans les faits.
Entretien avec Esra Tat, directrice associée, Zero Waste Europe
Une Europe sans déchets, voilà le grand objectif auquel s'attèle l'association éponyme Zero Waste Europe. À force de lobbying et d'animation d'un réseau particulièrement actif sur ce sujet, le concept fait son chemin.
Rien de neuf ?
Saviez-vous que 10% du bois coupé, 20% de l'aluminium extrait, 40% du plastique créé et 50% du verre produit servent principalement à fabriquer des emballages à usage unique ? Dans un monde aux ressources finies, l'économie du jetable basée sur le principe du produire-consommer-jeter montre de plus en plus ses limites.
2025 au Luxembourg : un avenir sans emballages jetables
Le Luxembourg aimerait passer à un avenir sans emballages jetables d'ici 2025...
The MUD, un musée futuriste à Luxembourg
Plongez au coeur du Musée du Déchet, un musée éphémère et nomade, pour découvrir l'avenir de nos déchets.
DOSSIER / Les mystères de la cognition
Des comportements qui échappent à notre logique
Agir ou ne pas agir ? Parfois l'intention est là, mais elle n'est pas suivie des faits. Quels sont les facteurs déterminants des changements de comportements individuels et collectifs ? Les sciences cognitives tentent d'éclairer la question.
Notre cerveau, ce grand coupable ?
Agir ou ne pas agir ? Parfois l'intention est là, mais elle n'est pas suivie des faits. Quels sont les facteurs déterminants des changements de comportements individuels et collectifs ? Docteur en neurosciences cognitives, Albert Moukheiber étudie les facteurs humains dans la résolution du défi environnemental.
DOSSIER / Règles et exceptions
Les hormones féminines sur le lieu de travail
« Comment puis-je me concentrer et sourire pendant ma présentation alors que les crampes me rongent de l'intérieur ? », « Comment annoncer ma grossesse à mon employeur ? », « La vérité est que le confinement m’a permis de gérer les symptômes de ma ménopause en travaillant de la maison »... Ces pensées et d'autres sont présentes dans le quotidien des personnes sous influence des hormones féminines. Un sujet qui, s’il concerne pourtant la moitié de la population, est resté majoritairement tabou.
De l'urgence d'éviter aux femmes la double peine
Si l’on devait élire le plus grand tabou persistant dans le monde, les menstruations auraient de fortes chances d’obtenir la première place. En 2022, 1 femme salariée sur 5 déclarait avoir déjà fait l’objet de moqueries ou de remarques désobligeantes au travail à cause de ses menstruations. Sachant que, en moyenne, les personnes menstruées ont leurs règles 39 ans au cours de leur vie, allons-nous rester silencieux face à cela ?
DOSSIER / Droits humains : les entreprises appelées à plus de vigilance
Ne plus attendre !
La spécialiste des droits humains, Charlotte Michon appelle les entreprises à dépasser le strict respect de la conformité.
Montée en puissance du devoir de vigilance en matière de droits humains
Selon Martijn Scheltema, « Les entreprises doivent se suppléer aux gouvernements quand ces derniers n'assument pas cette responsabilité. »
Des droits bafoués derrière les produits que nous achetons
Minerais, textile, alimentation... les objets que vous utilisez au quotidien ont parfois des histoires difficiles à entendre.
Vers de nouvelles responsabilités pour les entreprises au Luxembourg
Un vent nouveau souffle sur les législations en matière de droits humains et d’environnement dans le monde des entreprises. Des changements positifs qu’il est important de comprendre et d’anticiper.
Des valeurs aux actes
SanLucar livre chaque jour plus de 740 tonnes de fruits, de jus et de smoothies. Ses exploitations l'amènent à réfléchir aux questions de droits humains, un sujet sur lequel l'entreprise souhaite donner l'exemple.